91410 Dourdan, France

SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER

Biennale la Science de l'Art, la culture du risque 

Exposition mobile #5 

Jeudi 16 novembre, INALCO, 65 Rue des Grands Moulins, 75013 Paris

Entrée libre

Dans le cadre de la 7ème édition de la biennale la Science de l'Art, organisée par le CC91 et du Festival des Idées Paris USPC, le laboratoire culturel présente, deux artistes, Azul Andréa et Fethi Sahraoui pour une exposition pensée autour du « risque ».

On est parfois prêt à tout pour obtenir ce que l’on souhaite. Se mettre en danger pour atteindre un objectif, répondre à un besoin, ou simplement pour se dire qu’on l’a fait.

L’un raconte à travers l’image l’interdit. L’autre panse, réconforte, assure que tout ira bien ou, au contraire, dresse un voile sur le réel.

Fethi Sahraoui, jeune photographe algérien, capte des instants de vie. Il raconte, à travers des clichés pris à la volée, l’histoire d’hommes et d’adolescents de l’Ouest Algérien, qui dépassent les limites, franchissent le cap de l’interdit. Défier la loi pour son propre plaisir mais aussi pour se sentir libre, grand, cache parfois la nécessité d’avancer, de ne pas prendre pour acquis sa condition et de s’élever par le risque. 

Azul Andrea, quant à elle, parle avec délicatesse de cette vie si fragile et indisciplinée ; celle qui nous fait prendre des risques. Les feuilles dorées et argentées qu’elle utilise ne se sont autres que des couvertures de survie, là pour protéger. Le motif du rond, infini, lisse et apaisant, qui apparaît, s’avère quelquefois se transformer en un cercle circonscrit, étouffant, dont on ne peut alors plus réchapper. Une belle dissonance s’installe.

Ces deux artistes cultivent pour nous l’art de se risquer au monde et de l’appréhender avec force et douceur.

Azul Andrea

plasticienne

Née en 1988 à Buenos Aires. Tavaille à Paris sur le site des Grands Voisins.

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en juin 2015, elle participe à plusieurs expositions collectives depuis 2010.

Todo, Mundo, Universo constitue sa première exposition individuelle à la galerie du Crous de Paris en décembre 2015.

En mai 2017, elle réalise Danse, une installation-in situ dans le kiosque du square des Batignolles.

Fethi Sahraoui

photographe

Né en 1993, dans la ville de Hassi R'mel. Elevé par sa grand-mère, photoreporter autodidacte, étudiant anglais actuellement en train de préparer un master en civilisation américaine à l'université de sa ville, Mascara. Sa passion pour la photographie est venue de tout ce qui est visuel, principalement le cinéma, à 19 ans il acheta son premier appareil photo et commença à errer et à se poser des questions sur le monde qui l'entoure.

Aujourd'hui il est membre du collectif 220.

Sa quête est de documenter l'Algérie.

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now